Un forum francophone exclusivement consacré aux Etats-Unis d'Amérique (politique, société, culture, médias, sport etc...)
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pakistan: Benazir Bhutto assassinée

Aller en bas 
AuteurMessage
Amnesiac
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 248
Age : 32
Localisation : Paris

MessageSujet: Pakistan: Benazir Bhutto assassinée   Jeu 27 Déc - 21:02

Citation :
L'ancienne première ministre pakistanaise, Benazir Bhutto, est morte, jeudi 27 décembre, des suites de ses blessures après un attentat-suicide qui a visé un de ses meetings, organisé dans un parc public dans la banlieue d'Islamabad, à deux semaines des élections législatives prévues le 8 janvier. Agée de 54 ans, Benazir Bhutto est morte dans un hôpital de Rawalpindi après avoir reçu une balle dans la nuque tirée par un kamikaze, qui a fait exploser la charge qu'il portait sur lui quelques minutes à peine après.


Le kamikaze a tiré plusieurs coups de feu en direction de Mme Bhutto au moment où celle-ci quittait le meeting, selon la police. "L'homme a d'abord tiré sur le véhicule de Bhutto. Elle a baissé la tête et il s'est alors fait exploser", a assuré Mohammad Shahid, un policier. Les enquêteurs n'ont pu encore savoir si elle est morte de sa blessure au cou ou des suites de l'explosion. L'attentat a fait au moins seize morts, en plus de Mme Bhutto, et plus d'une cinquantaine de blessés, selon la police.

"ETAT D'ALERTE" AU PAKISTAN

"Elle est morte en martyre", a déclaré Rehman Malik, un responsable de sa formation politique, le Parti du peuple pakistanais (PPP). "Cet acte est l'œuvre de ceux qui veulent désintégrer le Pakistan. Parce qu'elle était un symbole d'unité, ils ont achevé la famille Bhutto. Ce sont des ennemis du Pakistan", a affirmé Farzana Raja, autre responsable du PPP. Devant l'hôpital où sa mort a été annoncée, ses partisans ont détruit des portes en signe de douleur et de colère, avant d'entonner des slogans contre le président Pervez Musharraf, un des principaux rivaux de Mme Bhutto.

M. Musharraf, qui a immédiatement organisé une réunion gouvernementale d'urgence, a condamné "dans les termes les plus vigoureux l'attaque terroriste qui a coûté la vie à Benazir Bhutto et à de nombreux autres Pakistanais innocents", selon l'agence de presse officielle. Il a décreté trois jours de deuil national et a appelé "la population à rester calme face à cette tragédie" pour "que les desseins diaboliques des terroristes soient mis en échec". Malgré ces appels au calme, les manifestations et les incidents se sont rapidement multipliés dans plusieurs villes du Pakistan, obligeant l'armée et la police à placer le pays en "état d'alerte rouge". Un bilan provisoire établi par la police fait état de quatre morts par balle.

A Peshawar, des partisans de Mme Bhutto ont été dispersés à coups de bâton et de gaz lacrymogènes. Ils ont incendié des panneaux d'affichage en scandant des slogans hostiles au président Pervez Musharraf, et des bruits de tirs d'armes à feu ont également été entendus. Des manifestations ont également eu lieu dans la ville de Multan et à Jacobabad, la ville de l'actuel premier ministre pakistanais, où le principal tribunal a été incendié.

A Karachi, fief politique de Benazir Bhutto, l'effervescence était particulièrement forte. Plusieurs milliers de personnes sont descendues dans les rues, selon un témoin et plusieurs bâtiments ont été incendiés. "Nous avons renforcé les déploiements et les patrouilles dans toutes les villes car il y a des troubles presque partout", a expliqué un responsable de la police locale.

M. SHARIF S'EST ADRESSÉ AUX PARTISANS DE BENAZIR BHUTTO

Quelques heures plus tôt, à Islamabad, au moins quatre personnes sont mortes au cours d'un échange de tirs lors d'une réunion électorale d'un autre opposant, l'ancien premier ministre Nawaz Sharif. Les coups de feu semblaient provenir d'un bâtiment hébergeant un parti politique rival qui soutient le président Pervez Musharraf, selon des témoins. Après avoir appris que Benazir Bhutto était grièvement blessée, Nawaz Sharif s'est rendu à son chevet à l'hopital de Rawalpindi. M. Sharif s'est ensuite adressé à la foule massée devant l'hopital. "Je vous promets que je mènerai votre guerre à partir de maintenant", a-t-il lancé aux partisans de Mme Bhutto, dont la plupart étaient en pleurs. "Je partage votre douleur et votre chagrin, avec la nation toute entière".

Ces drames sont les derniers d'une série record d'attentats-suicides dans l'histoire du Pakistan, qui ont fait plus de sept cent quatre-vingts morts en 2007. A son retour au Pakistan après six années d'exil, Benazir Bhutto avait déjà été la cible le 18 octobre d'un attentat, qui avait fait cent trente-neuf morts parmi la foule qui s'était massée à Karachi pour l'accueillir. Les autorités avaient par la suite multiplié les avertissements, assurant que des informations "précises" permettaient de penser que les terroristes islamistes voulaient attenter à sa vie. Après l'attentat du 18 octobre, Benazir Bhutto avait accusé à plusieurs reprises des "hauts responsables" proches du pouvoir et des membres des services de renseignements d'être à l'origine de cette attaque, sans jamais le prouver.

source: lemonde.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://usaforum.forumperso.com
Texas Ranger

avatar

Masculin Nombre de messages : 36
Age : 44
Localisation : Dallas - TX -

MessageSujet: Re: Pakistan: Benazir Bhutto assassinée   Sam 29 Déc - 10:16

J'aimais beaucoup cette grande dame. Elle incarnait la liberté et l'espoir de la démocratie dans ce pays, mais aussi pour toutes les femmes musulmanes.

C'est dégueulasse.

Ce monde est vraiment un monde de merde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pro-americain.forumactif.com/index.htm
Amnesiac
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 248
Age : 32
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Pakistan: Benazir Bhutto assassinée   Sam 29 Déc - 11:40

Bush devrait cesser de maintenir au pouvoir le général Musharaf que je ne suis pas le seul à soupçonner d'être derrière cet assassinat. De toutes manières, le Pakistan n'est plus démocratique depuis bien longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://usaforum.forumperso.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pakistan: Benazir Bhutto assassinée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pakistan: Benazir Bhutto assassinée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum USA :: Le forum Reste du Monde :: Acualité internationale-
Sauter vers: