Un forum francophone exclusivement consacré aux Etats-Unis d'Amérique (politique, société, culture, médias, sport etc...)
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Elections de mi-mandat

Aller en bas 
AuteurMessage
Mr XX121

Mr XX121

Masculin Nombre de messages : 660
Age : 59
Localisation : Texas Dallas

Elections de mi-mandat Empty
MessageSujet: Elections de mi-mandat   Elections de mi-mandat EmptyJeu 8 Nov - 20:50

Les élections de mi-mandat sont la première occasion pour les électeurs du parti qui a perdu la présidentielle, de faire entendre leur grogne.
Pour cela, il est très rare que le président en exercice conserve sa majorité au Congrès lors des midterms.
En fait, cela n’est arrivé que deux fois au 20e siècle : avec Franklin Roosevelt George W. Bush.
Regardons le passé récent :
En 2010, Obama a perdu le nombre impressionnant de 67 sièges à la Chambre des représentants et 6 sièges au sénat.
Bill Clinton perdit 52 sièges à la Chambre des représentants, et 8 sièges au sénat.
Le président Trump vient de gagner 3 sièges au Sénat, et a perdu 29 à la Chambre des représentants.
De quel échec vous parliez déjà ? Tiens, vous ne parlez plus de « vague bleue ».
En comparaison aux deux présidents que vous avez élevé à un statut divin, la réussite du président Trump est exceptionnelle : il avait, ne l’oublions pas, presque tous les médias contre lui.
Conclusion
Nous n’avons pas vu la vague bleue mais une vague verte sans précédent.
L’élection a coûté 5,2 milliards de dollars selon OpenSecrets (1) qui surveille les dépenses électorales, contre 3,8 milliards en 2014 et 1,6 milliard en 1998.
Les Démocrates ont dépensé 300 millions de plus que les Républicains, essentiellement dans les élections pour la chambre des représentants que les sondages annonçaient qu’ils allaient reprendre.
Des dizaines de millions de dollars ont été envoyés par Hollywood et la gauche en général aux quatre coins de l’Amérique pour faire élire un Démocrate.
Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg


tout les journalistes ( sauf FOX ) sont anti-républicain mais il faut aussi prendre en compte des artistes qui ont supporter des candidats démocrate et avant chaque concert dans toute les villes au États Unis car Taylor swift …
disait de voter pour tel personne et le discours est tellement anti-Trump , même aujourd’hui un journaliste de CNN manquait de respect au Président car il disait que Trump était anti-Migrant , mais M. Trump a été très clair … il est pas anti-migrant …. il veut seulement des migrants légaux bref dans ce combat de Coq je suis a 100% en accord avec Trump
e pense que ça s’explique pour beaucoup d’entre eux par le rejet de leurs racines profondes, de leurs valeurs, ce pourquoi on les qualifie de JINO (Jews In Name Only)… ce qu’on appelle aussi la haine de soi. Je ne vois pas d’autre explication.
Bien sûr comme pour toutes les catégories de gens certains d’entre eux sont juste bêtes et croient sur parole ce que leur racontent les médias, mais pour qu’il y ait une telle proportion de Juifs à voter Démocrate, sachant tout ce que l’on sait, je crois que la haine de soi est l’explication principale.
PS : en 2016, les chiffres étaient de 71% des Juifs américains ayant voté Clinton, et 24% Trump cf http://www.pewresearch.org/fact-tank/2016/11/09/how-the-faithful-voted-a-preliminary-2016-analysis/ft_16-11-09_relig_exitpoll_religrace/
Au-delà des effets d’annonce, qui a vraiment gagné les élections ?
C’est une victoire politique très nette pour le président Trump et les républicains. Ils ont gardé le contrôle du Sénat. Dans l’histoire américaine, seuls quatre présidents en exercice ont réussi à garder le Sénat avant lui. Trump a fait encore plus fort. Il a augmenté son avance en prenant quatre sièges aux démocrates. Aucun expert n’avait anticipé une telle progression.
À la Chambre des représentants, il n’y a pas eu de vague démocrate, mais une simple « vaguelette ». La perte de la Chambre est systématique pour un président en exercice. Depuis plus de cent ans, seuls trois présidents avaient réussi à gagner les deux chambres aux élections intermédiaires.
Par ailleurs, pour Trump, c’est une victoire personnelle incontestable. C’est une victoire dans son camp, puisqu’il a montré aux républicains qu’ils pouvaient gagner avec lui, et pas seulement la présidentielle. Les candidats qu’il a soutenus sur le terrain ont presque tous gagné. Sa légitimité au sein du parti est désormais incontestable. Il sera le candidat naturel en 2020.
Même avec une Chambre des représentants qui passe démocrate, Trump sera-t-il empêché de gouverner comme il l’entend ?
Le Sénat est la chambre la plus puissante du Congrès. Donc, en remportant une victoire écrasante au Sénat, il peut poursuivre plus facilement sa politique étrangère et nommer les juges, notamment à la Cour suprême qui – ne l’oublions pas – a un pouvoir très important aux États-Unis. C’est la Cour suprême qui tranche sur les questions de constitutionnalité, de l’avortement, du mariage homosexuel, de la réglementation sur l’immigration et du pouvoir des États fédérés.
Certes, Trump et son administration seront gênés par les démocrates à la Chambre des représentants, mais un blocage systématique des initiatives du président par les démocrates les décrédibiliserait pour les prochaines élections présidentielles. Les démocrates ne proposent pas, ils ne font que s’opposer à Trump.
Est-ce que ces résultats permettent de faire des pronostics pour les prochaines élections présidentielles ?
Objectivement, c’est une situation idéale pour aborder les présidentielles. Le président Trump est le candidat incontestable chez les républicains. Il va pouvoir montrer le vrai visage des démocrates, qui ont désormais la majorité à la Chambre des représentants. Ce sont des extrémistes qui s’opposent, qui montent les communautés les unes contre les autres, parlent de discriminations et de racisme, ce qui est leur fonds de commerce. Mais ils n’ont rien à proposer pour l’unité, la prospérité et le rayonnement du pays.
En outre, aucun opposant démocrate évident n’est apparu à l’issue de cette campagne. Le seul pressenti a été battu au Texas. Et les démocrates sont divisés entre, d’un côté, les démocrates traditionnels, les socio-démocrates, attachés aux libertés individuelles, et, de l’autre, les démocrates gauchistes communautaristes qui penchent vers le socialisme et dont le chef de file est Bernie Sanders, une sorte de Pierre Bourdieu américain. Pour nous, c’est donc une situation idéale.
La presse internationale a été unanime en parlant de lourde défaite pour Donald Trump. Comment expliquez-vous cela ?
Je crois que les médias n’ont jamais appris depuis 2016 sur le charisme, le caractère de Trump et la façon avec laquelle il est capable de bien gérer le pays. Ils oublient et ignorent les super choses qu’il fait, en particulier en économie. Il a créé quatre millions d’emplois, dont 250.000 le mois dernier.
Les médias restent dans leur microcosme, avec leurs idées, sans vraiment regarder ce qu’il se passe réellement sur le terrain aux États-Unis. flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Elections de mi-mandat
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum USA :: Le forum Reste du Monde :: Acualité internationale-
Sauter vers: