Un forum francophone exclusivement consacré aux Etats-Unis d'Amérique (politique, société, culture, médias, sport etc...)
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Clinton

Aller en bas 
AuteurMessage
Mr XX121

avatar

Masculin Nombre de messages : 598
Age : 59
Localisation : Texas Dallas

MessageSujet: Clinton   Mar 30 Jan - 23:05

e n’ai pas regardé la soirée des Grammy Awards dimanche soir. Tout comme je n’ai pas regardé la soirée des Emmy Awards. Je ne regarderai pas non plus la soirée des Oscars.
Voir les gens du cinéma, de la télévision ou du show-business se congratuler les uns les autres ne m’intéresse pas. Les voir faire étalage de conformisme et de paroles imprégnées de politiquement correct aurait plutôt tendance à me consterner. Depuis que Donald Trump est Président, c’est, de surcroît, devenu pire. Ces soirées ont pris l’aspect de réunions politiques de propagande qui ne disent pas leur nom, et c’est à celui ou celle qui se montrera le plus injurieux envers le Président des Etats-Unis qui, même si tous ces gens n’ont pas voté pour lui n’en est pas moins le Président des Etats-Unis, et leur Président. Nombre de ces gens, d’ailleurs, avaient dit qu’ils quitteraient le pays si Donald Trump était élu : ils sont toujours là.
Je n’ai pas regardé la soirée des Grammy Awards, non ; et une soirée qui commence par du rap et les paroles d’un noir, Kendrick Lamar, devenu très riche (parce qu’il vit dans l’un des pays les moins racistes de la terre en ce début de vingt et unième siècle) accusant la société américaine d’être raciste et de tuer des noirs est à mes yeux une soirée qui relève de l’imposture.
Mais une soirée qui continue avec l’inclusion d’une séquence consacrée à un livre qui mériterait de finir dans une poubelle, et qui est un tissu grotesque et ignoble d’infamies et d’affabulations concernant Donald Trump est une soirée déshonorée et déshonorante.
Une soirée au cours de laquelle Hillary Clinton est invitée à lire des extraits du livre susdit devient elle-même grotesque et ignoble. Grotesque surtout.
Que ce livre, Fire and Fury, soit utilisé par toute la gauche américaine présentement montre à quel point la gauche américaine est en désarroi et en déliquescence : la gauche américaine n’a pas de programme, pas d’idées, juste des infamies et des affabulations lui permettant de déverser sa bile.
Qu’Hillary Clinton ne voie pas qu’elle se ridiculise en s’abaissant à ce type de comportement montre, en supplément de sa vénalité, de son cynisme et de sa nullité crasse qu’elle aurait été absolument indigne de la présidence (imaginez un candidat battu à une élection présidentielle française venant lire d’un air sérieux sur un plateau des extraits d’un article de Closer). Qu’elle ose se montrer en public dans un contexte où les accusations de violation de multiples lois américaines pèsent sur elle montre qu’elle ose tout et n’a honte de rien (mais c’est une caractéristique des Clinton : Bill est un violeur récidiviste et avait une façon bien à lui d’humecter ses cigares, chacun le sait, mais il se montre encore, lui aussi).
Que l’extrait qu’elle a choisi de lire prétende se moquer de Donald Trump parce qu’il mange de la nourriture de fast food montre un profond mépris de classe. Ces gens-là, Hillary Clinton incluse, mangent du caviar, pas des cheeseburgers. Et quelqu’un qui mange des cheeseburgers est pour eux nécessairement un être vil.
Que les gens du cinéma, de la télévision ou du show-business soutiennent encore Hillary Clinton et se moquent de Donald Trump parce qu’il mange de la nourriture de fast food montre chez eux un dédain arrogant vis-à-vis des gens qui constituent leur public.
Donald Trump a fait fortune. Il reste néanmoins un homme proche des petites gens, et c’est parce que les Américains de l’Amérique profonde savent qu’il aime les petites gens et qu’il aime son pays qu’il a été élu.
C’est pour cela qu’il sera sans doute réélu dans trois ans.
Donald Trump a fait davantage pour le peuple américain en un an que tous ces gens réunis pendant toute leur vie.
Les entrées dans les salles de cinéma aux Etats-Unis sont en très nette baisse. Les salles de concert ne se remplissent pas toujours. Les grands médias américains ont une crédibilité en chute libre.
La gauche américaine n’a pas de candidat à mettre en face de Donald Trump.
Hillary Clinton, en ramassant un livre poubelle dans une poubelle s’est mise elle-même à la poubelle. John Kerry, en soutenant le terrorisme palestinien (appeler les Palestiniens à résister, c’est soutenir le terrorisme palestinien) et en prétendant être candidat à soixante dix sept ans (l’age qu’aura Donald Trump au bout de sept ans de présidence) montre qu’il est infect, et ridicule.
Qui y a-t-il d’autre ?

Elisabeth Warren la fausse Indienne et vraie marxiste ? Kamala Harris, membre la plus à gauche du Sénat avec Bernie Sanders, une femme issue de l’Etat délirant et en banqueroute qu’est aujourd’hui la Californie, l’Etat sanctuaire qui a fait poser des panneaux de bienvenue sur la frontière du Mexique, à l’attention des immigrants illégaux ? Le léniniste Bernie Sanders lui-même ? Il aura soixante-dix-neuf ans en 2020 : l’âge de la prime jeunesse et d’un recommencement pour le pays. Oprah Winfrey vient de renoncer, comprenant qu’il valait mieux qu’elle évite de devenir grotesque.
La semaine qui commence devrait être explosive, puisque le mémorandum que les démocrates ne veulent pas voir publié devrait l’être.

Dimanche, Hillary Clinton s’est mise elle même à la poubelle. Lundi, Andrew MCabe, directeur adjoint du FBI, mouillé jusqu’au cou dans divers dossiers sordides, a démissionné. Ce mardi, Donald Trump va prononcer le discours annuel sur l’état de l’union et les Démocrates, pour montrer leur mépris des lois de leur pays, mettront dans le public des immigrants illégaux. Ensuite, il y aura la publication du mémorandum et ce qui en découlera. Ce qui pourrait rester d’honneur à la gauche américaine est en train de couler à pic.
© Guy Millière


Décoiffé par cette logique imparable ! Quelle synthèse !
La gauche s’autocongratule, s’autorécompense, s’autosatisfait et finira par s’autodétruire !
Etre de « gauche » n’est pas une opinion …. c’est à l’Histoire et à la Science d’écrire la suite !
Qui sera assurément passionnante !
N.B. : regardez la « pantalonade » de « l’affaire théo » en France ! Surréaliste de bêtise : la « bien pensance » (la gauche) bat des records dans ce domaine !!!!!
La Californie n’était pas déjà en banqueroute en 2009-2011 ? alien alien alien alien alien
« Donald Trump : les invitations à son discours sur l’état de l’Union contenait une faute »
http://www.rtl.fr/actu/international/donald-trump-faute-invitations-discours-etat-de-l-union-7792047358
Elles contenAIT une faute selon RTL. Ils sont quand même drôles sur RTL. Une vraie bande de baltringues. Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy pale pale pale pale pale pale
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Clinton
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FBI et Hillary Clinton .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum USA :: Le forum Reste du Monde :: Acualité internationale-
Sauter vers: