Un forum francophone exclusivement consacré aux Etats-Unis d'Amérique (politique, société, culture, médias, sport etc...)
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Conflit Israël Arabe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mr XX121

avatar

Masculin Nombre de messages : 441
Age : 58
Localisation : Texas Dallas

MessageSujet: Conflit Israël Arabe   Dim 3 Sep - 18:55

Introduction :

Il n' a aucune raison humaine pour que ce conflit se perpétue. Pourtant, il se poursuit au détriment de chaque protagoniste. Les causes de ce conflit ne sont ni économiques, ni politiques, ni idéologiques. Elles sont spirituelles. Toute proposition de résolution échoue car les causes spirituelles sont ignorées du fait du rejet de la Bible et de l'incrédulité des dirigeants. Donc, tout le monde tourne en rond. La Bible seule a le diagnostic et la solution.

Point 1 : Les fils d'Abraham :

En Genèse 12 et 13, les frontières du pays de Canaan, terre promise à Abraham correspondent à l'ensemble du Moyen-Orient (Genèse 12 : 1, 5 à 7 et Genèse 13 : 14 à 17). Voir aussi Genèse 16 : 18 à 21. Ce ne sera finalement plus le cas ensuite. Pourquoi ?
Ishmaël, nom du premier fils d'Abraham et ancêtre du peuple arabe, signifie '' Dieu entend '' (Genèse 16 : 11) . Abraham a eu cet enfant par manque de foi à l'égard de la promesse qu'il avait reçu de Dieu. N'en voyant pas l'accomplissement et considérant son âge avancé ainsi que celui de son épouse Sarah, il accepta la proposition de celle-ci de concevoir une descendance via une servante ( Genèse 16 : 1 à 4). Cela était une coutume normale à cette époque, ce n'est donc pas vis-à-vis de cette attitude qu'Abraham est fautif, mais par ce que cela révèle de son attitude devant Dieu : l'incrédulité ( Genèse 17 : 17 - 18).
Pour autant, Abraham aime Ishmaël et Il demande à Dieu que son enfant vive (Genèse 17 : 18). Et parce que c'est le fils d'Abraham, Dieu le bénit (Genèse 17 : 20). Mais Celui-ci maintient également que LE fils de la promesse est celui conçu par Abraham avec sa femme Sarah, à savoir Isaac. C'est avec lui qu'est Son alliance (Genèse 17 : 19 et 21).
Autrement dit, les 2 alliances ne sont pas sur le même plan :
L'alliance avec Ishmaël est uniquement terrestre ( '' Je lui donnerai aussi de très nombreux descendants … je ferai de lui l'ancêtre d'une grande nation '' ). 
L'alliance avec Isaac est terrestre ET spirituelle ( '' … plusieurs nations. '' ET '' J'établirai mon alliance avec lui pour l'éternité. '').

A la naissance d'Isaac, les terres promises à Abraham sont moindres que celles de Genèse 12. Les Sages disent que Dieu a divisé le pays en 2. Il existe aussi une loi disant que l'aîné reçoit une double part. Ishmaël possède donc les 2/3 du pays en vertu de cela et Isaac n'a qu'un tout petit pays. Le partage s'est fait au profit d'Ishmaël. Le problème est que celui-ci ne se contente pas de la part que Dieu lui a donné : il veut tout.
Nous comprenons cela en effectuant un détour par un autre texte : celui du sevrage d'Isaac en Genèse 21 : 8 à 10) Il est écrit que lors de celui-ci, Ishmaël rit et que, suite à cela, Sarah le chassa avec sa mère Agar, ce qui équivalait à une quasi condamnation à mort puisqu'il était impossible de survivre dans le désert. Pourquoi une telle réaction, aussi disproportionnée, pour un simple rire d'adolescent lors d'une fête ? On peut le comprendre en passant, une nouvelle fois, par un autre texte : le mot hébreu traduit par '' rire '' est le même que celui employé dans II Samuel 2: 12 à 16 :  '' que quelques-uns de nos jeunes gens se mesurent en combat singulier devant nous. '' L'expression  '' se mesurent en combat singulier '' vient du même mot hébreu que celui employé pour Ishmaël et décrit donc en réalité un jeu mortel.  Sarah avait donc perçu qu'Ishmaël voulait entraîner Israël dans un jeu qui l'aurait conduit à la mort et que celle-ci aurait été mise sur le compte d'un accident de jeu. Et cette mort aurait permis à Ishmaël de recevoir la part d'Isaac, ce qu'avait parfaitement perçu Sarah dans son intuition de mère (Genèse 21 : 10). C'est pourquoi elle chassa Ishmaël et sa mère. Mais Dieu avait aussi une promesse à tenir vis-à-vis  d'Ishmaël : cf Genèse 16 : 7 à 11 ainsi que 17 : 20.

Point 2 : Genèse 17 : 8 et 10 : la circoncision est le titre de propriété du peuple d'Israël sur ses terres :

Lorsque l'on relit le chapitre 28 du Deutéronome, on comprend que le maintien de la Torah au sein du peuple juif est une condition à son maintien sur la Terre Promise. Or, il est bien évident que la Torah, de nos jours, est largement délaissée au milieu du peuple de Dieu (chose qui avait été prophétisée par Maïmonide au 13ème siècle : '' quand le peuple reviendra sur ses terres, la majorité se sera détournée de la Torah. ''). Comment la promesse de Dieu peut -elle donc se maintenir et se réaliser ? Parce que la circoncision est quasiment le seul commandement conservé, y compris parmi les juifs laïques et non pratiquants. Or, c'est le titre de propriété du peuple juif sur sa terre : '' Je te donnerai, ainsi qu'à ta descendance, ce pays de Canaan … Il sera votre propriété pour l'éternité ...De ton côté, tu observeras les clauses de mon alliance … voici quels en sont les termes que vous devrez respecter : tous ceux qui sont de sexe masculin parmi vous seront circoncis. … ainsi le signe de mon alliance sera gravé dans votre chair. C'est là une alliance à perpétuité. '' (Genèse 17: 8, 10 et 13).
'' Abraham circoncit Ishmaël son fils  ''  à l'âge de 13 ans (Genèse 17 : 23 et 25). Celui-ci  a donc droit à une part de la Terre Promise. Il n'a pas l'héritage spirituel mais il a l'héritage terrestre. Ce qui signifie que Arabes ET Hébreux ont un droit sur le pays d'Israël et que le conflit actuel est légitime. Il semble aussi inextricable … Sauf que …

Le Midrach (ancien écrit juif) stipule que la circoncision d'Ishmaël est '' vide '', c'est-à-dire, incomplète, limitée, imparfaite, sans importance. Pourquoi cela ?
Sur le plan anatomique, la circoncision d'Ishmaël eut lieu à 13 ans, celle d'Isaac à 8 jours, le chiffre 8 étant composé de 7 (qui est synonyme de perfection) plus 1 (chiffre du surnaturel). Autrement dit, la circoncision d'Ishmaël est humaine, naturelle; celle d'Isaac est surnaturelle, elle comporte le monde présent et le monde futur.
Transposée sur le plan de la possession de la terre, cela signifie que les descendants d'Ishmaël posséderont la terre d'Israël tant qu'elle sera vide de ses habitants. La circoncision d'Ishmaël est vide (au sens propre et au sens de limitée dans le temps), donc le temps où la terre d'Israël est vide et appartient aux Arabes est aussi limité dans le temps. Autrement dit, à partir du moment où les juifs reviennent dans leur pays et le remplissent, les Arabes n'ont plus aucun droit sur le pays.
Au IIème siècle, durant l'apogée de l'Empire Romain, à une période où l'Islam n'existait pas encore, un rabbin dit : '' Ishmaël dominera sur la Terre Sainte pendant 1300 ans – 100 ans par année d'âge d'Ishmaël au moment de sa circoncision – à partir du moment où un édifice sera dressé sur le Mont du Temple '' , chose qui fut faite quand les Arabes arrivèrent en Terre Sainte, en 648.
Or 648 + 1300 = 1948, année de la proclamation de l'Etat d'Israël !!

Point 3 : La Genèse comme livre prophétique :

La Genèse est un livre très mal connu des chrétiens alors qu'elle a une dimension prophétique pour les juifs. Ce qui est arrivé aux patriarches est prophétique de ce qui arrivera à Israël à la fin des temps.
En Genèse 16 : 12 il écrit : '' … lui sera un âne sauvage, sa main sera contre tous, et la main de tous sera contre lui; et il habitera à la vue de tous ses frères '' (traduction Darby). L'expression ''  il habitera à la vue de tous ses frères '' peut aussi être traduite de l'hébreu par '' il tombera en face de son frère. '' Que signifie cela ? Si l'on considère ce qu'est un âne sauvage (un onagre), animal très dangereux, impulsif et imprévisible, vivant dans le désert et pouvant tuer un homme d'un coup de sabot, on comprend pourquoi les descendants d'Ishmaël sont un problème pour le monde entier et pour Israël et qu'il en sera ainsi jusqu'au moment où ils tomberont.
Cela se confirme, en ce qui concerne l'opposition à Israël, par les descendants d'Ishmaël dont nous nous trouvons la liste en Genèse 24: 12 à 18. Parmi ceux-ci :  , Michma, Douma et Massa.
Michma vient d'une racine qui signifie '' écouter '', '' entendre ''.
Douma signifie '' se taire ''.
'Massa signifie '' nous supporterons ''.
Les interprètes de la Torah trouvent ici l'annonce prophétique de ce que vit Israël durant les temps de la fin : il entend des mensonges mais se tait et supporte. Or les Arabes ne cessent de se plaindre de l'oppression d'Israël et propagent un nombre incalculables de mensonges dont les médias de tous bord se font largement l'écho, mais Israël se tait et les supporte.
Si l'on considère maintenant la descendance d'Isaac, on y trouve le Messie. '' Il tombera en face de son frère '' peut aussi signifier ''il se prosternera devant son frère. ''. Autrement dit, cette guerre entre la descendance d'Ishmaël et celle d'Isaac durera jusqu'à la venue du Messie et toute tentative de paix est vouée à l'échec. Seul le retour du Prince de la Paix apportera la paix, il est inutile, vain et illusoire de croire à toute autre œuvre et annonce de paix. Quand le Messie viendra, la puissance maléfique d'Ishmaël sera brisée et les Arabes reconnaîtront Jésus comme Messie, au même titre que les Juifs. Il y aura, enfin, réconciliation entre les 2 frères, les 2 fils d'Abraham, les 2 étant associés à la bénédiction et l'Égypte sera également bénie d'une manière toute particulière : '' En ce jour-là … le Seigneur des armées célestes, les bénira, disant : ' Bénie soit l'Égypte, mon peuple, bénie soit l'Assyrie, mon œuvre, et Israël, qui m'appartient. '' (Esaîe 19 : 24 à 25).

Conclusion :

La source du conflit est spirituelle, la solution l'est aussi : il est nécessaire que chacun se tourne vers le Messie. L'Egypte est associée à cette œuvre de réconciliation. Lorsque cela sera, le Moyen-orient sera alors une bénédiction pour le monde entier. Mais AVEC le Messie !!

Questions-Réponses et remarques diverses :

1) Israël est une bénédiction pour les Nations quand il est dans son pays. Sinon, il est plutôt une malédiction, car empêché d'être dans la Terre Promise. Un adage dit d'ailleurs qu'il vaut mieux un juif athée en Israël qui travaille à ressusciter le pays qu'un juif pieux à Londres ou Paris.

2) Pourquoi recourir à des sources extérieures à la Bible ?
Nous évoluons tous dans une tradition interprétative de la Bible. Les auteurs du Nouveau Testament connaissaient la lecture interprétative de la tradition juive. Il est par ailleurs coutumier de dire que derrière chaque texte du Nouveau Testament se trouve un texte de l'Ancien Testament. Mais il y a des choses auxquelles le Nouveau Testament fait référence qui ne se trouvent pas dans l'Ancien Testament mais dans le Midrach, ce qui signifie que les auteurs du Nouveau Testament connaissaient cet écrit (exemple : I Corinthiens 10 : 4 : '' après leur sortie d'Egypte .. ils buvaient de l'eau jaillie d'un rocher spirituel, qui les accompagnait … '' : nulle part dans l'Ancien Testament il n'est fait référence à cela. Par contre le Midrach en parle). D'autre part, la Bible nous dit qu'un vrai prophète est celui dont la parole s'accomplit ( Deutéronome 13 : 1 à 6), ce qui permet de faire le tri dans les écrits de la tradition juive. Le Midrach n'est pas inspiré au même titre que la Bible, mais il se trouve dans une logique déductive par rapport à celle-ci.

3) Aujourd'hui encore une lecture anti-juive de l'Ecriture est parfois une condition sine qua non dans  certains milieux pour être reconnu comme un bon chrétien. Ceci perdure depuis le Moyen Age ( mythe du juif déïcide qui est condamné). Hitler n'a d'ailleurs pas eu de difficulté à reprendre cette idée de la diabolisation du Juif ! C'est seulement après la seconde guerre mondiale que l'Eglise a commencé à comprendre. Nous avons un devoir de réconciliation avec Israël car l'Eglise a été la principale persécutrice des Juifs, au point que, pour eux, leurs pires ennemis ne sont pas les musulmans mais les chrétiens ! Ce n'est que depuis peu que les Juifs commencent à comprendre que les chrétiens évangéliques sont leurs amis.

4) La Bible ne parle pas d'un peuple palestinien. Ce peuple n'a jamais existé, ni le pays de Palestine.
Ce mot a été inventé en 135 ap JC, lors de la seconde révolte du peuple juif contre l'Empire Romain. Il a été inventé pour déjudaïser Israël et éviter une autre révolte. Le nom du pays a été changé : de Judée, il est devenu Provincia Syria Palestina ( du mot philistin, peuple disparu depuis des siècles !). Quand les Arabes ont récupéré le pays, ils ont pris le nom de Palestine pour nommer ce qui n'a toujours été qu'une province de l'Empire Ottoman, mais jamais un pays ou un état autonome.
La plupart de la population bédouine arabe (fort peu nombreuse )était nomade quand le pays fut redécouvert après des siècles d'ignorance, aux alentours des années 1800. C'est entre les 2 guerres mondiales que les Arabes des pays voisins sont venus s'établir dans le pays, attirés par un niveau de vie meilleur. Les '' palestiniens '' ne sont que cela. Ils n'ont jamais été un peuple. Jérusalem était dans un état de misère et de délabrement incroyable quand elle a été redécouverte. Elle aurait pu disparaître de la carte sans que personne ne s'en inquiète, y compris les arabes des pays alentours. Elle n'est redevenue un objet de convoitise et de lutte qu'à partir de 1948, au moment où elle est revenue à Israël.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr XX121

avatar

Masculin Nombre de messages : 441
Age : 58
Localisation : Texas Dallas

MessageSujet: Si Cela tenais à moi   Dim 3 Sep - 18:57

Ces Arabes il fileraient droit comme avec les mecs de OAS aucun ne moufetai:D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Conflit Israël Arabe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conflit israélo-palestinien
» Importation du conflit israélo-palestinien dans nos banlieues
» Le conflit israelo - palestinien
» Institut du Monde Arabe
» Marine israélienne - Israeli Navy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum USA :: Le forum USA :: Politique-
Sauter vers: