Un forum francophone exclusivement consacré aux Etats-Unis d'Amérique (politique, société, culture, médias, sport etc...)
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 G8 - La question climatique

Aller en bas 
AuteurMessage
Amnesiac
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 248
Age : 32
Localisation : Paris

MessageSujet: G8 - La question climatique   Jeu 7 Juin - 20:50



Citation :
A l'issue d'un entretien bilatéral avec George Bush, Tony Blair a estimé jeudi matin qu'un consensus se formait parmi les dirigeants du G8 sur la nécessité de réductions significatives des émissions de gaz à effet de serre.

Le Premier ministre britannique pense qu'il est «possible que nous quittions ce sommet avec un engagement de la part de chacun en faveur d'une réduction significative des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2050 comme un objectif global». Il a toutefois souligné que le communiqué final du sommet de Heiligendamm ne devrait pas fixer d'objectifs chiffrés. «Cela, ces détails, ne peuvent pas être négociés au G8», a-t-il dit.
Un désaveu pour les pays européens, notamment pour Angela Merkel, hôte du G8. Dans les mois ayant précédé l'ouverture du sommet, la chancelière allemande s'est démenée pour que le communiqué final du sommet de Heiligendamm contienne un objectif chiffré de réduction des rejets de gaz à effet de serre (GES), essentiellement dû à la combustion d'hydrocarbures. La chancelière allemande souhaitait parvenir à un objectif de moins 50% d'ici 2050 par rapport aux niveaux de 1990. Nicolas Sarkozy, sur la même position, déclarait mardi: «Plutôt pas d'accord qu'un accord mauvais sur le climat, et un bon accord ce sont des objectifs chiffrés et un cadre multilatéral pour négocier et mettre en oeuvre les décisions.»

Dans son allocution, Tony Blair a également relevé que les puissances émergentes type Inde et Chine devaient être impliquées dans ce processus. Une session de travail est d'ailleurs au programme de vendredi avec les dirigeants de ces pays émergents (Chine, Inde, Afrique du Sud, Brésil et Mexique). Une prise de position dans la lignée des Américains qui exigent, avant d'entamer toute négociation concernant la réduction des gaz à effet de serre (GES), que l'Inde et la Chine soient inclus dans les discussions. Soit une volonté qui va à l'encontre du protocole de Kyoto qui n'impose pas d'objectif d'émission aux pays émergents.

Le président américain, qui envisage un nouveau cycle de pourparler avec les 15 pays qui émettent le plus de GES, s'est voulu rassurant: «Nous sommes extrêmement sérieux dans notre volonté d'agir. Les Etats-Unis seront activement impliqués, voire en tête, du cadre post-Kyoto», a-t-il ajouté.

La première phase du protocole de Kyoto arrive à échéance en 2012. Il fixe aux pays industrialisés l'ayant ratifié des objectifs chiffrés de réduction de leurs rejets de gaz à effet de serre. Les Etats-Unis, que Bush a retirés du protocole, rejettent cette approche à moins que la Chine et l'Inde ne soient eux aussi liés par des objectifs quantitatifs.

Source: liberation.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://usaforum.forumperso.com
mp

avatar

Féminin Nombre de messages : 137
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: G8 - La question climatique   Ven 8 Juin - 23:45

Il est aussi bon de signaler que, si les USA n'ont pas voulu ratifier Kyoto, ils engagent dans la recherche d'énergies alternatives crédibles un budget dix fois supérieur à celui de l'Europe, et que si de réelles techniques opérationnelles sont trouvées, c'est sans doute de chez eux qu'elles viendront.

Contrairement à la caricature propagée "qu'ils ne font rien" ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amnesiac
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 248
Age : 32
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: G8 - La question climatique   Sam 9 Juin - 14:37

Ce qui est interessant dans cette affaire c'est que beaucoup parle d'énergie d'origine végétale sans nécessairement s'interroger sur les répercussions sur l'agriculture. Si ces énergies sont l'avenir cela aura pour effet d'intensifier la production agricole et donc d'utiliser davantage de produits. On sait aussi que les agriculteurs sont les plus gros pollueurs de la planète. Il subsiste donc toujours un probleme a propos des énergies alternative.

Le cercle vicieux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://usaforum.forumperso.com
mp

avatar

Féminin Nombre de messages : 137
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: G8 - La question climatique   Sam 9 Juin - 17:44

Oui, jusqu'à présent, on s'agite beaucoup, et on fait passer des vessies pour des lanternes.

La plupart des solutions préconisées ne sont que des leurres idéologiques, aux effets totalement contre-productifs (ampoules électriques "économes", éoliennes, bio-carburants e.a.)

Il y a l'alternatif traditionnel, comme les centrales hydro-léectriques, qui font largement leurs preuves depuis longtemps, mais exigent du relief ... et de l'eau !

D'autres possibilités sérieuses sont en vue, mais toujours en pleine recherche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dagny

avatar

Féminin Nombre de messages : 41
Age : 67
Localisation : Bocage vendéen

MessageSujet: Re: G8 - La question climatique   Jeu 28 Juin - 18:39

Tout cela, à supposer que le réchauffement soit dû aux activités humaines...
Voir à ce sujet une très bonne émission de la chaîne britannique ITV (je crois) intitulée "The great global warming swindle", visible sur internet. Ca remet les pendules à l'heure!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mp

avatar

Féminin Nombre de messages : 137
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: G8 - La question climatique   Ven 29 Juin - 0:01

J'ai trouvé l'âme soeur ! Smile Smile Smile

Outre que le réchauffement climatique est bien moins net qu'on ne le dit (certaines régions se réchauffant tandis que d'autres se refroidissent),
il est clair que le climat se modifie sans cesse ...

Vers l'an 1000, les vikings ont découvert une île magnifique, où l'herbe poussait toute l'année, et y ont implanté de grandes fermes : c'était le "Groenland" ou "Pays Vert".

En 1500, tout était sous la neige et la glace la plupat du temps, et nos vikings ont commencé à descendre ... jusqu'à Malte ! Smile

La grande mystification d'Al Gore (à 100.000 $ la conférence, et dont le film lui rapportera 50 millions de $) a u peu vite été pris pour la Bible.

Mais dans la mondialisation du "politiquement correct", quand un scientifique élève la voix pour mettre en doute la responsabilité humaine dans ces phénomènes, il est vite jeté dans les cordes au cri de "vendu aux pétroliers" .

il faut dire que la panique aveugle face au "réchauffement climatique" favorise une belle expansion économique dans une foule de gadgets Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dagny

avatar

Féminin Nombre de messages : 41
Age : 67
Localisation : Bocage vendéen

MessageSujet: Re: G8 - La question climatique   Sam 30 Juin - 19:36

A propos de l'émission "the Great Global Warming Swindle", c'était sur Channel 4 qu'elle a été diffusée, le 8 mars 2007.

Sur le même sujet je vous signale l'intéressant livre de Claude Allègre: "Ma vérité sur la planète".
Lui aussi est un hérétique qui ne croit pas à la nouvelle religion du réchauffement climatique! Et en plus, il est pro-OGM! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mp

avatar

Féminin Nombre de messages : 137
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: G8 - La question climatique   Lun 2 Juil - 0:46

Oui, j'ai lu un large extrait de son bouquin !

Il a le mérite dêtre clair en ce qui concerne Al Gore Smile

Par contre, pour les OGM, je le trouve trop tendre :

- non seulement parce qu'on n'a aucune idée de l'effet de ces modifications sur la chaine alimentaire (et surtout nous) ;

- ensuite parce quue ces graines étant stériles, les petits agriculteuurs du tiers monde ne peuvent refaire naturellement leur stock de graines. Ce qui en a déjà ruiné plusieurs millions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amnesiac
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 248
Age : 32
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: G8 - La question climatique   Mar 3 Juil - 18:47

Pour ce qui est des OGMs il faudrait vraiment etre d'une sévérité tres grande avec les faucheurs du dimanche comme José Bové.
On ne peut pas empecher d'étudier ces organismes ne serait ce que pour la science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://usaforum.forumperso.com
mp

avatar

Féminin Nombre de messages : 137
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: G8 - La question climatique   Mar 3 Juil - 23:38

José Bové est u voyou, avec des moeurs de voyou. Oublions-le ...

Pour les OGM, le problème est qu'un champ d'OGM se fait butiner comme un autre, et donc vient "inséminer" des plantes non OGM.

Il est donc raisonnable de penser que si on découvrait des effets pervers des OGM sur l'ADN humain, il serait trop tard, toutes les plantes en contenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amnesiac
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 248
Age : 32
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: G8 - La question climatique   Jeu 5 Juil - 13:38

Quelqu'un pourrait nous dire quelle est la position concernant les OGMs (population, dirigeants) aux Etats-Unis ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://usaforum.forumperso.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: G8 - La question climatique   

Revenir en haut Aller en bas
 
G8 - La question climatique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» question sur les cases du relevé 24
» Une future maman a une question a 100$ pour la CSQ
» Une question pour vos enfants
» Question de la communication
» Réchauffement climatique (chapitre 2)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum USA :: Le forum USA :: Actualité-
Sauter vers: