Un forum francophone exclusivement consacré aux Etats-Unis d'Amérique (politique, société, culture, médias, sport etc...)
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le bilan d'une élection - Part 1 - Sarah Palin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mr XX121

avatar

Masculin Nombre de messages : 512
Age : 58
Localisation : Texas Dallas

MessageSujet: Le bilan d'une élection - Part 1 - Sarah Palin   Mar 11 Nov - 21:38

Cet article est le premier d’une série qui entend réfléchir avec recul sur l’échec de John McCain aux dernières élections présidentielles US.
Dans un premier temps, j’ai choisi de m’intéresser à Sarah Palin, celle qui aurait pu être vice-présidente si le peuple américain avait voté avec un peu plus de jugement et la façon dont son lynchage systématique a été organisé par un système inquisitoire d’une grande brutalité.
Inconnue il y a 8 semaines, sauf de ses administrés de l’Alaska, Sarah Palin a été choisie, à la surprise générale, par McCain afin de palier plusieurs manques de sa campagne.
La jeunesse : McCain sait bien que son âge est un handicap. En choisissant une jeune femme (44 ans), il fit le pari de rajeunir son image et d’oser lancer dans le grand bain une néophyte. Il prenait aussi le contre-pied de BHO qui avait choisi lui de s’adjoindre un vice-président expérimenté (malgré son surnom de Joelagaffe).
La base conservatrice : Palin étant plus "à droite" que lui, il donnait un gage de diversité au GOP. D'ailleurs, durant la campagne, elle fut bien plus incisive que lui, tentant de rappeler au public anesthésié par CNN et autres CBS la vraie nature de certains amis d'Obama.
En quelques heures, Sarah Palin est devenue un nom mondialement connu, mais cette lune de miel n’a duré que très peu de temps.
Rapidement, les démocrates ont senti le danger et ont envoyé des dizaines de personnes en Alaska pour enquêter sur la nouvelle star du GOP.
Fouillant les poubelles du passé, les médias acquis à Obama ont commencé à sortir des choses plus ou moins vraies sur Palin. Et même si un journal comme le New York Time affichait rapidement des démentis comme, par exemple, la fausse appartenance de Palin à un parti indépendantiste d’Alaska, le mal était fait.
Palin a donc été accusé de mentir sur la filiation de son dernier enfant, trisomique, que la presse a attribué en fait à une de ses filles. La presse a également constaté que son mari avait été pris en flagrant délit de conduite en état d’ivresse 22 ans auparavant !! La rancune est tenace chez les Dems. Plus grave, elle fut accusée de népotisme pour avoir fait pression afin qu’un employé fédéral soit viré. Là aussi, elle fut blanchie de ces accusations la veille du scrutin, mais là aussi le mal était fait.
Sarah Palin a vite compris que sa féminité ne la protégeait pas, bien au contraire. Certains démocrates créèrent une page Ebay où elle mettait en vente son petit garçon. Obama, l’homme qui a fait une campagne « digne » balança à une foule hilare « même si l’on met du rouge à lèvre à un porc, cela reste un porc ». On railla le coût de sa garde-robe, en oubliant qu’on avait trouvé les habits qu’elle portait au début de la campagne totalement ridicules et laids.
Palin a été ridiculisé dans des dizaines de spots internets, un porno a été tourné avec un sosie vaguement ressemblant (l’information fit la une de l’AFP pendant quelques heures), l’émission Saturday morning live lança aussi son propre sosie de la candidate du GOP, la ridiculisant à chaque instant. Bonne joueuse, Palin vint affronter ce mauvais clone et fit preuve d’un sens de l’humour bien supérieur à celui qu’on attendait d’elle.
Dans la catégorie mauvais goût, on notera la pendaison d’un mannequin à son effigie par un « artiste » californien.
Sur les blogs , on pu voir également un sexisme hallucinant se développer autour de sa personne. Sur les blogs , elle eut droit aux fantasmes de quelques puceaux libidineux qui la voyaient distribuer des fantaisies buccales à John McCain. Quelques passages sur les forums du Figaro ou de Libération donnaient également le vertige. Un type débarquant de la Lune et voulant se renseigner sur Palin aurait vite compris qu’au mieux, elle était d’une stupidité rare, au pire, c’était une Hitler en jupon.
La moindre de ces déclarations étaient montées en épingle par la presse, qui ignorait pudiquement les nombreuses gaffes de Biden. Rien ne lui fut épargné, ni ses lunettes, ni sa coupe de cheveux, et surtout pas ses idées religieuses.
Car Sarah Palin a eu la mauvaise idée d’être chrétienne et d’oser le dire. Créationniste de surcroît ! Et la presse qui nous bassine avec sa soi-disant tolérance religieuse en a fait l’égal d’un nazislamiste de base, obscurantiste et ravagée !!! Amusant de voir que la sphère privée n’a aucun intérêt quand il s’agit d’une femme de droite.
En cas de victoire de McCain, L’express s’apprêtait à titrer « Le couple qui fait peur » !! Sarah Palin n’a eu aucun soutien dans les médias qui ont tiré à boulet rouge sur elle. Une des groupies française de BHO, Nicole Baccharan estimait que Palin était le cauchemar de la femme américaine parce qu’elle était pro-life et adhérente de la NRA !! Pour les féministes, une femme se doit de toute façon d’être de gauche, sinon ce n’est qu’une conne !!
Seule Fox News a fait exception à la règle.
Et même au sein du Parti Républicain, les aigris se sont vite faits connaître !! À la limite que les Démocrates l’insultent, c’est de bonne guerre, c’est de la politique. Mais être descendue par son propre parti doit laisser un goût amer.
Pourtant, à partir de sa candidature , l’affluence des meetings du GOp a explosé. Elle a plus que tenu tête à Joe Biden lors du débat. Son sourire et sa candeur naturelle la placent désormais comme une valeur sûre de la vie politique américaine.
Sarah Palin a peut-être perdu l’élection, elle est sans doute devenue la femme la plus détestée de la planète , massacrée par une presse dont l’intolérance n’est plus à prouver, mais elle a gagné le droit de changer la politique américaine. Elle incarne l’avenir du GOP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amnesiac
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 248
Age : 31
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Le bilan d'une élection - Part 1 - Sarah Palin   Jeu 13 Nov - 1:40

Guidée par dieu, sans aucune expérience ni talent, une femme dangereuse et stupide, le tout est de savoir si elle plus dangereuse ou stupide... et là c'est sûr c'est pas évident.

Ce fut la pire erreur de McCain... le pauvre doit s'en mordre les doigts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://usaforum.forumperso.com
Mr XX121

avatar

Masculin Nombre de messages : 512
Age : 58
Localisation : Texas Dallas

MessageSujet: Re: Le bilan d'une élection - Part 1 - Sarah Palin   Sam 15 Nov - 18:53

Amnesiac a écrit:
Guidée par dieu, sans aucune expérience ni talent, une femme dangereuse et stupide, le tout est de savoir si elle plus dangereuse ou stupide... et là c'est sûr c'est pas évident.

Ce fut la pire erreur de McCain... le pauvre doit s'en mordre les doigts.

Elle voulait arreter le président Irannien, mais ils est vrai qu'avec les terroristes auraient dérouillé Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ABOUTBOULALBERT



Nombre de messages : 12

MessageSujet: Re: Le bilan d'une élection - Part 1 - Sarah Palin   Sam 14 Fév - 12:38

Mr XX121 a écrit:
Cet article est le premier d’une série qui entend réfléchir avec recul sur l’échec de John McCain aux dernières élections présidentielles US.
Dans un premier temps, j’ai choisi de m’intéresser à Sarah Palin, celle qui aurait pu être vice-présidente si le peuple américain avait voté avec un peu plus de (........................)le droit de changer la politique américaine. Elle incarne l’avenir du GOP.

Merci XX121 de cette relation de la face cachée de l' élection de l' archange Obama ! Bientôt aussi médiatique que son quasi homonyme Oussama , dans le bestiaire des mythes américains de l' après 11 sept !

On retrouve dans les procédès utilisés contre Mme Pallin par ces fringuants démocrates, la marque de fabrique , l' empreinte marker du fanatisme religieux .
Judaïque ou cristian , seul cette qualité de fanatisme est capable d'aller chercher aussi bas et avec une telle outrance , l' irrespect contre une femme .
On sent l'intention de meurtre à fleur de texte . Ca fait réellement peur .

Le respect de la femme est une donné génétique , chez un mâle humain normal .
Son inhibition par excès d' onanisme religieu, provoque de graves désordres de comportement du fait de la contradiction entre force des sens et artificielle perversion du mental. On sent dans ces actions contre Sarah Pallin , toute la force de ce dérèglement ; Cette haine apprise du sexe opposé et qui se mêle à la haine tribale, la volonté de ré-écrire la nature pour la plier aux dogmes les plus frappadingues issus de ces maladies mentales provoquées par la religion.

Ces actes font peur , car ils traduisent le fanatisme sur lequel les pires tares humanos se développent , comme l' idée d'une race supérieure et élue qui aurait des droits légitimes sur toute la terre et les biens de cette planète.(Race américains critians & Juifs , selbstverstandlisch !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le bilan d'une élection - Part 1 - Sarah Palin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le bilan d'une élection - Part 1 - Sarah Palin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alors ça ! .... je reste sans voix ! (patient qui part chez 1 consoeur après mon bilan initial)
» L’ONE introduit en Bourse une part de son capital dans EET
» Sarkozy, premier bilan
» Titi part en pension - Titi vertrekt met pensioen
» Départ anticipé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum USA :: Le forum USA :: Politique-
Sauter vers: